Vous êtes ici : Accueil > L’école Henri Wallon > Notre école > L’homme Henri Wallon 2
Publié : 22 juin 2010

L’homme Henri Wallon 2

Nous avions envoyé un courrier électronique au maire. Voici la réponse d’Alain Bocquet qui est directeur du service enseignement à Nanterre :

Bonjour les enfants,

Tout d’abord, avec Monsieur le Maire, je vous félicite pour votre curiosité.

La curiosité est une qualité quand elle permet de savoir des choses utiles.

L’école Henri Wallon a été ouverte en 1971.

A cette époque de nombreuses nouvelles et jeunes familles, avec plein d’enfants, sont arrivées dans votre quartier, pour habiter dans toutes ces tours que l’on venait d’y construire.

La vieille école Voltaire (ouverte en 1934) n’était donc plus suffisante et c’est pourquoi le conseil municipal a décidé de construire un deuxième groupe scolaire.

C’est le conseil municipal qui décide de la construction des écoles.

C’est lui aussi qui choisi le nom qu’elles vont porter.

Parfois, on choisit le nom de la rue dans laquelle est l’école.

Parfois, on choisit un nom de personnage célèbre qui permettra aux générations futures de se souvenir de cette personne, de son œuvre, de son exemple.

C’est le cas d’Henri Wallon dont le nom est associé, pour l’histoire à celui de Paul Langevin. Sur internet vous pouvez écrire, pour chercher "plan Langevin-Wallon".

Les deux Henri Wallon que vous avez trouvés étaient, pour le premier le grand-père du second, et pour le second le petit fils du premier.

C’est le petit fils que le conseil municipal de Nanterre a voulu honorer, presque dix ans après sa mort.

Au travers de son œuvre, c’est au pédagogue, au militant de l’éducation et de l’enfance, au premier président du Groupe français d’éducation nouvelle (le GFEN), au réformateur du système public de l’enseignement qu’Henri Wallon promeut après la deuxième guerre mondiale sur le riche terreau du programme national de la Résistance (CNR), que la ville de Nanterre choisit de donner le nom de votre école.

Voilà. Je vous souhaite une bonne fin d’année scolaire, de bonnes vacances ensuite et plein succès dans vos études.

Bien cordialement à vous, à vos enseignants et à monsieur le directeur.

Alain Bocquet

Directeur de l’enseignement

Ville de Nanterre